Optez pour la langue des signes avec bébé !

Il n’est jamais facile de voir son enfant pleurer sans comprendre réellement ce qui le gêne ou le met en situation inconfortable.

Communiquer avec son bébé n’est pas forcément une chose simple. La langue des signes pour bébé se développe de plus en plus et devient un moyen de communication privilégié.

Ce type de communication est un langage de transition. Quelques signes existent afin de communiquer via des gestes simples illustrant des mots et termes du quotidien. Par exemple, les mots « manger », « dormir », « encore », « lait » font partie des signes répandus.

Qu'est ce que la langue des signes pour bébé ?

Le langage des signes pour bébé (LSB) est apparu dans les années 1980 aux Etats-Unis. Il s’agit d’un outil de communication pour les parents et les enfants qui ne parlent pas encore. C’est un langage qui permet de stimuler l’évolution cognitive. Cette méthode contribue également à tisser un lien avec votre enfant puisqu’il vous regarde et s’observe davantage. Elle peut permettre d’éviter à l’enfant de se sentir incompris et de gérer par conséquent mieux ses émotions.

Marie Cao, interprète en langue des signes française (LSF), précise que la LSB réduit leur frustration, de faire comprendre ses besoins et ses émotions, sans pleurer et crier.

La LSB est également définie comme étant la “communication gestuelle associée à la parole”, à ne pas confondre avec la Langue des Signes Française (LSF).

Quand l'initier ?

Cette technique de transition peut être mise en place avant que le bébé parle et au début de l’apprentissage de la parole. Elle est donc souvent initiée dès les 6 mois, jusqu’aux 24 mois de l’enfant.

Lui apprendre ces gestes simples lui permettra de communiquer plus clairement ses besoins. Cela n’est pas essentiel, mais un plus dans vos échanges avec bébé.

Ne vous en faites pas, l’apprentissage des signes ne nuira pas au développement de la parole.

Afin qu’il les assimile au plus vite, il est envisageable d’initier ces signes en choisissant quelques mots clés, et ce dès l’âge de 6 mois. La simplicité des signes lui permettra ainsi de les utiliser vers ses 8-10 mois, lorsque sa motricité fine se développe. A noter néanmoins que tous les enfants n’y sont pas forcément réceptifs.

Par ailleurs, il est important de préciser que le langage des signes pour bébé ne représente en aucun cas un substitut à la parole. 

Il est donc primordial de continuer de dire le mot à haute voix en même temps que le signe.

Young mother holding a newborn baby. Mom talks and laughs with her newborn son at home bedroom. Lifestyle happy multiracial family concept

Comment apprendre les bases ?

Pour apprendre les signes, de nombreuses vidéos tutorielles et livres sont disponibles.

Rémi Comptines illustre par exemple dans sa playlist « Chante et signe », des gestes de la LSB. 

Des petits ateliers et formations sont également organisés.

Enfin, si votre enfant est inscrit à la crèche,  n’hésitez pas à demander conseil aux professionnelles !

Votre enfant a plein de choses à vous raconter !