Se lancer
en franchise

L'actualité de l'entrepreneuriat

En 2020, ce n’est pas moins de 850 000 entreprises qui ont été créées.

Les français ont cette envie d’entreprendre et de voler de leurs propres ailes. Et pour cause, 1 tiers d’entre eux ont affirmé vouloir créer ou reprendre une entreprise.

Qui n’a jamais rêvé « de devenir son propre patron », en s’investissant à 100% dans la création de son entreprise ?

L’entrepreneuriat dispose de nombreux avantages. Cela vous permettra avant tout d’exercer un métier que vous aimez en étant indépendant. Mais aussi de donner du sens à votre carrière professionnelle. 

Parfois, la peur se lancer prend le dessus. Néanmoins, de nombreux modèles d’accompagnement existent. 

40% des entrepreneurs déclarent ainsi s’être fait aider dans la création de leur entreprise.

Le modèle de la franchise

D’après une étude récente menée suite à la crise sanitaire du COVID-19, le modèle de la franchise apparaît comme étant un “refuge pour les entrepreneurs”. Effectivement, 67% d’entre eux estiment avoir mieux résisté à la crise en tant que franchisé plutôt qu’en tant qu’entrepreneur indépendant. Ce sentiment est encore plus marqué dans le secteur du service. 

Le franchiseur accompagne les membres de son réseau via le partage de son savoir-faire. Au cours de cette période inédite de crise sanitaire, les franchiseurs ont dû s’adapter et redoubler d’efforts afin de maintenir l’activité économique. Une étude démontre ainsi que 93% des franchisés ont été accompagnés par leur franchiseur pendant la crise.

C’est notamment le cas d’Ô P’tit Môme qui a régulièrement mis en place des webinaires et réunions. Cela a permis aux franchisés de continuer leur activité tout en ayant connaissance, en temps réel, des lois et réglementations en vigueur. 

Au cours de cette période, les micro-crèches sont les seuls établissements d’accueil du jeune enfant à être restés ouverts. Cela a donc permis, d’une part aux parents de conserver leur mode de garde, d’autre part aux entrepreneurs de maintenir leur activité.

Ô P’tit Môme a profité de cette opportunité pour renforcer son accompagnement en mettant en place les animateurs réseau. 

Ainsi, répartis sur l’ensemble du territoire français, ces animateurs accompagnent les franchisés dans leur gestion de projet. Cela coïncide avec les résultats d’une étude menée en 2020 sur le marché de la franchise au global qui stipule que 25% des franchisés déclarent avoir eu des contacts renforcés avec leurs animateurs réseau sur cette période.

Par ailleurs, parmi les tendances liées au COVID, l’enquête annuelle de la franchise a également révélé la croissance des leviers digitaux. Plus que jamais, les franchisés ont eu recours à ces outils afin de promouvoir leur entreprise. “77% des franchisés utilisent au moins un réseau social pour communiquer auprès de leurs clients. » 

Chez Ô P’tit Môme, c’est 100% des franchisés ! Effectivement, nous les accompagnons afin d’exploiter au mieux cet outil devenu incontournable. 

La franchise offre ainsi un accompagnement très qualitatif et complet. Cela rend le modèle de la franchise très plébiscité. 

Effectivement, d’après cette même étude, 9 franchisés sur 10 la recommandent.

Et chez Ô P’tit Môme, c’est concret ! Et pour cause, 90% de nos franchisés sont devenus multi-franchisés en 2020 en ouvrant ainsi leur seconde structure micro-crèche.

Vous l’aurez compris, la franchise est un modèle qui attire beaucoup les entrepreneurs. Ce modèle est aussi gage d’assurance et de légitimité pour les organismes bancaires : 62% des franchisés estiment qu’”avoir choisi cet accompagnement a joué en leur faveur pour l’obtention de leur crédit.”

Avec Ô P’tit Môme, oubliez les contraintes souvent associées à la franchise !

Votre nom, votre logo, l’aménagement de votre micro-crèche seront à votre image. Nous estimons que choisir l’ensemble de ces éléments est important afin de vous épanouir pleinement dans votre rôle d’entrepreneur. 

D’après la 17ème édition de l’enquête annuelle de la franchise, réalisée par la banque populaire, en partenariat avec la FFF et avec la participation de Kantar.